La Flotte azerbaidjanaise contre la Russie dans la mer Caspienne

Sharing is caring!

102351L’Azerbaïdjan et le Kazakhstan  tenteront de réduire leurs dépendances vis-à-vis de la Russie.

La prevision:

  • Pays comme L’Azerbaïdjan et le Kazakhstan au fur et à mesure que ces derniers perfectionneront leurs Flottes seront amenés à modifier l’architecture de la mer Caspienne en réduisant leurs dépendances de la Russie, grand fournisseur d’armes et d’équipements pour ces pays.
  • Les pays dont les Flottes ne sont pas encore à la hauteur, même si ne sont pas capables d’affronter la Russie, pourront au moins défendre leurs intérêts en matière de gaz et pétrole.
  • Les autres pays limitrophes feront de leur mieux pour sauvegarder la stabilité ce qui leur permettrait de bloquer l’intervention extérieur.

L’analyse :

L’architecture de la mer Caspienne étant un grand basin versant clos du monde risque d’être modifiée récemment. Parmi les pays limitrophes, la Russie, l’Iran, l’Azerbaïdjan, Turkménistan et le Kazakhstan, c’est la Russie qui dispose d’une flotte la plus puissante. La Russie participe dans tous les manœuvres  et exercices militaires en utilisant toutes armes et munitions  fabriquées à Moscou.

Mais la situation risque de changer. L’Azerbaïdjan et  le Kazakhstan sont plus que jamais déterminés à renforcer leurs potentiels sans passer par la Russie. Le 4 novembre, un accord militaire sur la coopération de défense bilatérale  signé entre les deux pays  entrera le 1 janvier 2016.  L’une de la raison  de signature de l’accord est l’intensification des frappes russes  en Syrie avec l’accord de l’Iran depuis la mer caspienne.

Intérêts principaux :

L’Azerbaïdjan et  le Kazakhstan ont des intérêts communs dans la Caspienne qui est riche en ressources de pétrole –gaz. Il convient de noter que  le gazoduc Transcaspien qui alimente l’Europe en gaz naturel sans la contribution russe traverse ces pays.

Traduit par: Gulustan.info

Source: anspress.com

shares