27.12.2012

Rachida Dati : «L’Azerbaïdjan est un exemple pour tout le monde musulman»

Rachida Dati

Rachida Dati

L’interview de Day.az avec Rachida Dati, députée du parlement Européen, maire du 7e arrondissement de Paris.


Selon certaines personnes, l’Islam et la démocratie sont des notions incompatibles. Qu’est-ce que vous pensez de l’avenir de l’Azerbaïdjan comme pays, qui a adopté le modèle du développement laïc ?

L’Azerbaïdjan est un exemple pour tout le monde musulman. 94% des Azerbaïdjanais sont des musulmans et pratiquent leur religion d’une manière ouverte et libre, dans le respect des droits des femmes.

Nous entendons souvent l’inquiétude au sujet de l’«islamisation» de certains pays. Mais, en même temps, nous oublions souvent de soutenir des pays comme Azerbaïdjan, où l’Islam est pratiqué de manière pacifique. Outre la tolérance connue du peuple azerbaïdjanais, le modèle azerbaïdjanais est le résultat de la vraie volonté politique. Je sais, que le Président Ilham Aliyev et la Première dame Mehriban Aliyeva sont déterminés à promouvoir le dialogue interreligieux et interculturel. J’avais l’honneur d’en parler à Bakou en 2012.

L’Azerbaïdjan a accepté l’intégration européenne comme l’une des priorités de sa politique étrangère. Dans le même temps, il y a des forces en Europe, qui tentent de présenter l’Union européenne comme un «club chrétien», ce qui peut être observée en Turquie. Quel est votre avis à ce sujet et est-ce que l’Azerbaïdjan peut faire face à  ce même problème?

L’Europe ne peut se réduire à un «club chrétien». En plus des liens culturels, qui unissent les Européens aujourd’hui, l’Europe est avant tout un projet politique fondé sur des valeurs et des aspirations communes, que nous partageons avec certains de nos voisins et alliés, comme l’Azerbaïdjan.

L’Azerbaïdjan est un pays, avec lequel l’Union européenne construit une relation forte, en particulier la relation, que nous appelons le «partenariat oriental». Je tiens à souligner la détermination du Président Ilham Aliyev de renforcer notre relation.

En Europe, il y a encore un manque d’information sur l’Azerbaïdjan. Beaucoup de gens ne savent rien à propos de ce pays ou seulement ont entendu parler de son pétrole et son gaz. Dans certains cas, la guerre de l’information contre l’Azerbaïdjan joue un rôle négatif. Qu’est-ce que vous devez faire pour étendre les connaissances sur l’Azerbaïdjan?

Je crois, que la situation évolue. De plus en plus de gens en Europe découvrent l’Azerbaïdjan et ont une perception positive de votre pays. Malheureusement, vous avez raison de dire qu’il y a trop de désinformation, trop d’images déformées de votre pays.

Mais l’information se propage. Je dis souvent aux gens, que je rencontre: l’Azerbaïdjan ne peut pas être réduit à un simple «pipe»! C’est un pays avec une grande culture, riche de sa diversité, avec une société ouverte et tolérante, dont les dirigeants veulent un dialogue pacifique et honnête avec les partenaires internationaux.

Je tiens à rendre hommage à l’important travail, accompli par Mme Aliyeva et toute la Fondation Heydar Aliyev pour le développement de votre pays et votre culture à l’étranger. Je suis très fière d’avoir participé à l’ouverture d’un Centre culturel azerbaïdjanais, il y a quelques mois, dans le quartier de Paris, où je suis maire, de la part du Président Ilham Aliyev et la Première dame Mehriban Aliyeva. Nous devons élargir ce type d’initiatives importantes pour renforcer le dialogue entre l’Azerbaïdjan et la France, ainsi que l’Azerbaïdjan et l’Europe.

À propos, je voudrais entendre votre point de vue sur l’avenir des relations entre nos deux pays.
Les relations entre nos deux pays ont toujours été très bonnes, et ils doivent le rester. La France est le deuxième pays à reconnaître l’indépendance de l’Azerbaïdjan en 1991. Paris était également la première capitale, où le président de l’Azerbaïdjan Ilham Aliyev a effectué sa première visite étrangère en tant que chef de l’Etat. Les échanges commerciaux entre nos deux pays s’élargissent de plus en plus au cours des dernières années, et l’échange culturel est sur le même chemin. L’exposition «Plaisirs de France», organisée à Bakou le printemps dernier, a eu un grand succès. L’Azerbaïdjan est un des principaux bailleurs de la nouvelle section du musée du Louvre à Paris, dédiée au patrimoine culturel islamique. Le renforcement de la coopération entre la France et l’Azerbaïdjan est à la fois une nécessité et un devoir.

L’UE et, en particulier, la France, sont souvent critiquées pour le manque d’un rôle actif dans la résolution du conflit du Karabakh. Y a-t-il des différences dans les positions de l’UE et de la France sur cette question, et quel rôle peuvent jouer les Européens dans le processus de paix?

La France a une position stratégique dans le conflit du Haut-Karabakh. Comme l’un des trois membres du Groupe de Minsk de l’OSCE, la France a une responsabilité particulière. Mais l’Europe ne peut pas rester inactive. Depuis l’entrée en vigueur du traité de Lisbonne il y a trois ans, l’Europe a les outils nécessaires pour lui permettre de parler d’une seule voix. Je regrette, que Mme Catherine Ashton, Haute Représentante de l’UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, n’a pas été plus claire dans la question du Haut-Karabakh. Je suis au courant des souffrances, que cette situation apporte aux habitants de l’Azerbaïdjan. L’Europe ne peut plus rester indécise. Le temps est venu, que l’Europe prenne part à ce processus de manière claire et efficace.


Digər xəbərlər


Gəncə teraktı ilə bağlı Real TV-də şok video yayımlandı

Tarixi bir gündə görüşürük. Silahlı Qüvvətlərimizin daha bir əzəmətli əzələsinin — Dövlət Sərhəd Xidmətinin 100 yaşı tamam oldu. Hər bir kəs...

Azərbaycan Sərhəd Müha­fizəsinin 100-cü ildö­nümüdür

Azərbaycan Sərhəd Müha­fizəsinin 100-cü ildö­nümüdür.  Azərbaycan Sərhəd Mühafizəsinin 100-cü ildö­nümü münasi­bə­tilə Dövlət Sərhəd Xi...

Kəndlərdə nikahdan kənar körpələrin dünyaya gəlməsinə səbəb nədir?

Cəhalətin yeni bəlası: Azərbaycanda uşaqlar nikahsız doğulur 2017-ci ildə kənd yerlərində hər 5-ci uşaq, şəhər yerlərində isə hər 8-ci uşaq rəsmi ...

Şəki Xan sarayında Xan çinarın budağı qırılıb, 19 nəfər xəsarət alıb

Bu gün Şəki Xan sarayında Xan çinarın budağı qırılıb. Səhiyyə Nazirliyinin mətbuat xidmətindən baş vermiş hadisə ilə bağlı 19 nəfər xəstəxana...